Vendre sa maison à un promoteur

Rédigé par 123-promoteur - - Aucun commentaire

Vous êtes propriétaire d’une maison et vous aimerez la vendre à un promoteur immobilier ? Vous souhaitez faire une bonne vente et de manière réglementaire ? Voici en ce qu’il faut savoir pour vendre votre maison à un promoteur.

 

Pourquoi un promoteur immobilier et pas d’autres ?

Vous faites généralement recours aux agents immobiliers ou passez souvent des annonces sur les sites web quand vous voulez vendre votre bien immobilier ? C’est la voie classique, toutefois, vous ignorez sûrement que vous ne vendez pas votre maison à sa juste valeur en passant par ces canaux.

En effet, en passant par une agence immobilière, il faudrait déduire le montant de ses services dans la somme qui vous sera reversée pour votre maison, en plus des frais du notaire. Pourtant, en passant par un promoteur immobilier, ce dernier vous fera une offre juste en dépit du temps que la procédure de vente prendra et les frais du notaire seront à sa charge.

Donner une valeur à votre maison

Si vous manifestez l’intention de vendre votre maison à un promoteur immobilier, vous devez monter tout un dossier dans lequel on retrouvera votre permis de bâtir, un plan dressé par un architecte, entre autres.

Ce dossier vous permettra de présenter la valeur de votre maison au promoteur immobilier.

Que vaut votre maison ?

Après avoir consulté votre dossier, le promoteur vous fera une offre.

Cependant, rien ne sera fait au hasard. Il pourra évaluer votre maison et les charges qu’il aura à payer au cas où il envisage de la rénover. Il estimera le coût global de la promotion de vente du projet et vous fera une offre subséquente aux bénéfices qu’il voudra engranger dans son projet.

Paraphez une promesse de vente

Ceci c’est au cas où vous êtes intéressé par l’offre du promoteur immobilier, y compris toutes les conditions qui entourent la procédure de vente.

C’et le notaire qui vous fera signer une promesse de vente. Cet acte donnera le droit au promoteur immobilier en tant qu’acquéreur de votre bien, d’avoir un permis de construction ou de bâtir. Notez que vous n’avez rien à dépenser dans le cadre de cette procédure, seul ce dernier aura l’obligation de prendre en charge frais d’enregistrement de votre promesse de vente.

Obtenir un permis de bâtir

C’est ici que vous vendeur, sortez du jeu pour laisser place à la mairie qui se chargera d’indiquer au promoteur immobilier, le type de constructions à y réaliser, en conformité avec le plan d’urbanisation de la localité où le terrain se situe.

C’est après que le promoteur pourra introduire sa demande de permis de bâtir auprès du maire de la commune, qui à son tour s’appuiera sur la promesse de vente pour délivrer un permis de construction.

Selon la loi, la délivrance de ce permis dure au maximum trois mois, sauf s’il manque des pièces importantes dans le dossier. Par ailleurs, il est possible que la délivrance du permis de bâtir retarde, notamment si la mairie a besoin de l’avis d’un expert sur le type de bâtisse que vous voudriez ériger.

L’acte de vente

C’est l’ultime étape de la vente de votre bien. Il est question pour vous de retourner avec le promoteur immobilier chez le notaire après obtention par ce dernier d’un permis de bâtir, pour la signature de l’acte authentique de vente de votre terrain. C’est à ce moment que le notaire fait la lecture de l’acte en présence des deux protagonistes qui vérifieront le document avant signature définitive. C’est à ce moment que le vendeur perçoit la somme représentant la valeur de son bien.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot mbqrky ?